La rue Ste-Catherine, piétonnière de Berri à Papineau

Ste-Catherine piétonnière

Depuis le début de l’année, Spacing vous a proposé quelques articles sur la piétonnisation de la rue Ste-Catherine, entre Berri et Papineau (1 | 2 | 3 – articles en anglais). Voilà que depuis la semaine dernière, des bornes ont été posées, et les terrasses des propriétaires de commerce, allongées, tout au long de l’artère commerciale montréalaise traversant entre autres le Village Gai de Montréal:

Cette portion de la rue Sainte-Catherine Est sera fermée en permanence sauf les deux voies sud de celle-ci entre les rues Berri et Labelle qui demeureront ouvertes pour permettre l’accès à la rue Labelle.

La rue Saint-Christophe, entre le boulevard René-Lévesque et la rue Sainte-Catherine demeurera ouverte pour la circulation locale seulement et ne donnera pas accès à la rue Sainte-Catherine. Les gens qui utiliseront la rue Saint-Christophe accèderont à la rue Saint-André en traversant le stationnement.

L’accès à la rue Sainte-Catherine ne sera permis qu’aux véhicules d’urgence.

(La suite sur le document de présentation de la Ville de Montréal)

On s’est attardé quelques minutes en début de soirée, pour tenter de sentir l’atmosphère que créait maintenant ce plus long tronçon consécutif à Montréal fermé à la circulation automobile de façon continuelle, et ce, jusqu’à la semaine suivant la fête du travail. En matinée, c’est encore plutôt inusité que de voir une rue si large vide de son flot de voitures. À 19h, les terrasses étaient encore à moitié remplies, vers le Métro Beaudry. Une bonne soirée chaude de juillet pourrait aider à remplir le quartier et les poches de commerçants qui voient parfois leur espace doubler à l’extérieur…

Ste-Catherine, piétonnière

… comme ce Starbucks au coin de De la Visitation, qui occupe tout le trottoir devant, jusqu’au milieu de la rue.

Un artiste de rue a bien pris le terme « voiture verte » au pied de la lettre:

La voiture verte

D’autres structures métalliques, plutôt dénudées encore, ont fait leur apparition aux abords de la Ste-Catherine. On peut imaginer qu’on en saura davantage dans quelques semaines.

Prochaine activité au sommaire? Une vente-trottoir (« braderie », dit-on sur le document de présentation de la ville) aura lieu entre les 26 et 29 juin, soit à partir de ce jeudi.

Une expérience urbaine!

4 comments

  1. Hey Cedric,
    Great post – thanks for the update and pix.

    Is that ‘document de présentation de la Ville de Montréal’ available in English? Would really appreciate a copy if you can track it down…

  2. Thank you! Unfortunately, I looked at the Communiques page on the City of Montreal website, where I found the original release (in French), and could not find the equivalent page in English…

  3. Bummer :(

    Thanks for trying – feel free to send it along if you should end up coming across it at some point.

  4. Rue piétonnière… bonne idée en soi… Mais quelle aberration de constater que suite à la mise en place des terrasses extérieures, il n’y a pratiquement plus de commerces accessibles aux personnes en fauteuil roulant!!! Comme si ce n’était pas assez, les commerces qui d’ordinaire sont accessibles, ne le sont plus avec l’ajout de ces terrasses… En fait j’y suis allé hier et je n’ai vu que trois endroits (entre Berri et Papineau) où il était possible d’y entrer… Pour ce qui est des nouvelles terrasses, seul le St-Hubert BBQ a fait un petit effort pour permettre l’accès aux fauteuils roulants à son commerce… En 2008… en plein centre-ville de Montréal… Incroyable!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *