Qu’est-ce qu’un boulevard urbain ?

Boulevard Gouin circa 1920

Qu’est-ce qu’un boulevard urbain ?

Notre-Dame. Bonaventure. Côte-de-Liesse. Décarie. Du Souvenir.

Tout le monde est fou des boulevards urbains.

Nous rêvons de les inviter au resto.
Nous souhaitons leur offrir un verre
Nous voulons qu’ils nous disent des obscénités pendant l’amour.

Mais est-ce que nous les connaissons vraiment ?

Connaissez-vous leurs histoires ? Leurs comportements ? Leurs relations précédentes ?

Pourriez-vous décrire leurs visages ? Leurs parfums ? Leurs styles de vie ?

Aujourd’hui, il faut poser une simple question :

Qu’est-ce qu’un boulevard urbain ?

Est-il une route verte ?
MacArthur Boulevard de Washington, D.C. serpente le long du fleuve Potomac, parmi les arbres, en passant devant une université réputée, des demeures modestes, et un parc national.

Est-il une route express ?
Le boulevard périphérique, grand diviseur entre Paris, ville cossue, et Paris, banlieue démunie, voit circuler quotidiennement 270 000 véhicules, le long de ses 35 km. Gris et utilitaire, toujours congestionné, le périf n’est pas le meilleur endroit où l’on promène son chien les dimanches.

Est-il un royaume pour les voitures ?
Avide de circulation, Queens Boulevard atteint un maximum de 16 voies durant son passage à travers le paysage urbain new-yorkais. Avec le sobriquet poétique de « Boulevard of Death », on connait déjà à qui ces voies appartiennent : que nous plaignions ceux qui osaient, osent, et oseront traverser cette route ! Piétons — il serait mieux de se cacher dans le souterrain ! Prenez une de 6 lignes de métro qui parcourent leurs trajets au long de ce boulevard.

Est-il un refuge pour les promeneurs ?
Pour certains urbanistes, le boulevard fait référence à la large bande qui sépare les deux chaussées d’une voie de circulation. Dans ce cas, un boulevard urbain, suit-il l’exemple de Paseo de Recoletos à Madrid ? Le terre-plein central et l’accotement de cet axe sont mieux aménagés que la plupart de nos parcs et nos places publiques.

Est-il majestueux ?
Même Paris ne s’entend pas sur la définition d’un boulevard. La cité de l’amour se contredit : le boulevard périphérique n’a rien à voir avec le boulevard Haussmann. Ce dernier, un des grands boulevards parisiens, exemplifie le fameux charme de la ville. On se sent dans un lieu important, dans une capitale, dans une métropole.

Est-il modeste ?
Avec un nom comme The Boulevard, on s’attend à quelque chose d’imposant. Or, cette petite rue à Westmount ne fait pas de chichis ; à l’exception de son odeur du cash et ses accents british, on pourrait croire que l’on est à Senneville, à Sorel, ou à St-Jérôme.

Avant de continuer avec la réalisation de nouveaux projets routiers, il importe que nous recevions une réponse à cette question fondamentale :

Qu’est-ce qu’un boulevard urbain ?

12 comments

  1. Urban boulevard is a term of recent invention and from what I can tell, a made-in-Montreal one at that. Not sure what the point of the ‘urban’ part is; it is just a boulevard in my mind, like R-L Boul. It is notable for its broad form -3 to 4 lanes in each direction – with an aim to improve traffic flow with synchronized lights.

  2. À l’origine le boulevard était une large rue plantée d’arbre qui suivait le tracé des anciens remparts de la ville. C’était donc une voie périphérique au centre ancien de la ville.
    Aujourd’hui le boulevard se définit simplement comme «une large voie de communication des grandes villes».
    Dans tous les cas le boulevard est un objet appartenant aux villes, et donc, il ne peut être qu’urbain!
    Le terme “boulevard urbain” est donc un pléonasme qui ne veut pas dire grand chose et qu’on semble employer à Montréal lorsqu’on réfère à la conversion d’une autoroute en une large voie de circulation à intersections.
    Les aménagistes devraient se poser des questions sur la pertinence de ce terme… Doit-on définir le “boulevard urbain” et lui accorder une signification propre? ou bien arrêter de l’employer?

  3. Yeah ‘urban boulevard’ is a bit awkward and redundant, although the treatment that the City of Montreal was proposing for Notre Dame has never really been applied anywhere else in the world to the best of my knowledge. I cannot think of any “real” boulevards in Montreal, but there is much more to them than just moving traffic!

    A true boulevard should have some sort of landscaped-median(s) with the roadway divided into different sections: an arterial section where traffic is expected to flow reasonably smoothly and secondary lanes for vehicles turning or parking. Modern incarnations sometimes incorporate a dedicated right-of-way for public transportation and/or bicycles.

  4. I feel that an urban boulevard should be a mixed use road, in the sense where it’s capable of accepting a lot of car traffic, but also other activities: cycles, pedestrians, markets, stalls etc.

    France probably has some of the best examples of these. When I used to live in Toulouse, they had a multiple lane boulevard with wide sidewalks lined with cafés, shops, condos and office buildings. A real mish-mash. On most days sections had markets. What really characterized it was a whole set of activities and a lot of dynamism.

    I miss walking that boulevard.
    http://maps.google.com/maps?f=q&source=s_q&hl=en&geocode=&q=toulouse&sll=45.420384,-73.465872&sspn=0.00747,0.01369&ie=UTF8&hq=&hnear=Toulouse,+Haute-Garonne,+Midi-Pyr%C3%A9n%C3%A9es,+France&ll=43.605843,1.448632&spn=0.000482,0.000856&t=k&z=20&layer=c&cbll=43.60575,1.448665&panoid=rMcVroqsCto62oII9wwQWA&cbp=12,128.62,,0,0.06

  5. Justine & Zvi,

    In the context of the Montreal region, “urban boulevard” isn’t an oxymoron. The term “urban” is there as opposed to “suburban”.

    Urban boulevard: Champs Élysées in Paris, the Embarcadero in San Francisco.

    Suburban boulevard: Boulevard Tashereau in Longueuil, Boulevard Curé-Labelle or Des Laurentides in Laval.

    –X

  6. @Xavier :

    There is nothing Champs-Élysées about the plans for Bonaventure and Notre-Dame.

    In fact, there is no difference between the plans for Bonaventure and Notre-Dame and most of the suburban boulevards in the Montreal area.

  7. Qu’est-ce qu’un boulevard urbain ? La question mérite d’être posée!

    De ce que je comprends, l’expression “boulevard urbain” est le dernier dada d’une administration municipale en manque d’imagination et qui obsède sur un centre-ville rempli de gratte-ciel et de tours à condo. De toute façon, “tout le monde” veut davantage de gratte-ciel et de tours à condo dans le centre-ville de Montréal.

  8. 1. Westmount residents have a British accent?
    2. Westmount looks like St. Jerome?

    Really?

  9. I agree, these inaccurate (and somewhat bizarre) gripes about Westmount were unwelcome in an otherwise interesting post.

  10. Je suis d’accord sur la référence westmountaise – à rien ne sert de perpetuer des stéréotypes archaiques. On ne peut non plus qualifier The boulevard de “petite rue”, même si ce n’est pas René-Levesque Enfin.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *