Cinq chantiers, cinq objectifs: Le nouveau CUSM

Construction de l’image, Le nouveau CUSM. (c) Marie-Lyne Quirion

 Jusqu’au 11 novembre, la galerie Espace projet présente Chantiers, une exposition mettant en scène 5 grands projets montréalais, parmi les plus importants de ces dernières décennies, vus par cinq photographes montréalais. Dans le cadre de cette exposition, Spacing Montréal présentera 5 photos tirées de l’exposition, chacune accompagnée des commentaires du photographe.Photo et texte par Marie-Lyne Quirion
Le projet de construction du Centre universitaire de santé McGill constitue l’infrastructure la plus colossale et la plus controversée actuellement à Montréal et il devient important d’interroger l’image que cette construction renvoie.
Conséquente à ma démarche personnelle, Construction de l’image, Le nouveau CUSM est le prolongement de mes réflexions artistiques sur la projection de l’image et sa perception. L’installation présente la divergence d’images projetées. D’une part, l’image véhiculée par la couverture médiatique. D’autre part, celle associée au chantier et diffusée par le CUSM. Une image se construit, se transforme et s’effrite au fil du temps. Est juxtaposée ici, la tangibilité d’une nouvelle construction (le casse-tête), et la fragilité de l’image (le château de cartes), plus volatile que son sujet.
Le nouveau complexe hospitalier, dont la valeur se chiffre maintenant à plus de 1,579 milliard de dollars, prévoit accueillir ses patients à l’automne 2014. Il faut garder en mémoire que le patient devrait toujours demeurer au centre du projet, de la conception à l’aboutissement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *