Un témoin oublié du passé rural du boulevard de la Côte-Vertu

Ancienne résidence de ferme située au 3705 boulevard de la Côte-Vertu

En plein cœur d’un secteur industriel et commercial de l’arrondissement St-Laurent, non loin de l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, subsiste à l’abri des regards une ancienne maison de ferme construite à la fin du XIXe siècle.

Cette demeure, située au numéro 3705, bien en retrait du boulevard de la Côte-Vertu est à peine visible de la rue. Celle-ci est en effet située au fond d’un terrain de stationnement, derrière un garage de mécanique automobile et d’un vaste entrepôt. Elle est si bien cachée que son existence est totalement méconnue. Elle est d’ailleurs absente de l’inventaire des anciennes maisons de ferme produit par la Direction de la culture et du patrimoine de la Ville de Montréal en 2010.

14280731423_5b77b60c1c_cUne vue de la propriété depuis le boulevard de la Côte-Vertu

14257221201_c5e35755f8_cUn îlot de verdure au centre d’un îlot de chaleur

14260450885_bda600a82c_cTerres agricoles versus asphalte; une vue aérienne de la propriété vers 1947 et en 2012.  Source : Archives de la Ville de Montréal / Google Earth

Bien que le secteur environnant soit entièrement minéralisé, la propriété sur laquelle se situent; une maison, un garage pour voitures et un hangar est entièrement végétalisée et bordée d’arbres matures.

14073885850_0906b30de2_cUne vue rapprochée de la façade

L’année de construction de la résidence n’est pas mentionnée au rôle foncier de la Ville de Montréal, mais sa toiture mansardée avec brisis à deux eaux est un élément caractéristique du style Second empire, un style qui fut fort populaire dans l’architecture rurale de la vallée du St-Laurent durant les vingt-cinq dernières années du XIXe siècle. Sa construction doit donc se situer vers 1880.

Malgré sa localisation quelque peu inusitée, ainsi que son état de dégradation avancé (une partie du parement de maçonnerie sur un mur latéral s’est effondré), cette résidence est encore occupée. Il est fort à parier que celle-ci sera malheureusement effacée de la carte le jour où ses propriétaires actuels la mettront en vente.

 

 

 

 

2 comments

  1. wow, c’est formidable cet îlot! J’espere qu’il reste inconnu!

  2. magnifique trouvaille et photos. @ Chris Lloyd, c’est mieux que la demeure soit connu, de telle sorte que son avenir ne soit pas décidé que par son propriétaire uniquement. Elle devrait être classée historique et patrimonial.

Leave a Reply

Your email address will not be published.