Montage du jour : la chapelle de la Côte-Saint-Luc

Vers 1940-2014 : la chapelle de la Côte-Saint-Luc

Cette chapelle fut érigée dans la première moitié du XIXe siècle en plein cœur d’un secteur rural, le long du chemin de la Côte-St-Luc. Son emplacement exact correspond aujourd’hui au terrain situé à l’angle nord-est du chemin de la Côte-Saint-Luc et de l’avenue King Edward. Ce secteur, aujourd’hui densément peuplé, fut ouvert à la colonisation dès le début du XVIIIe siècle et conserva une vocation agricole jusqu’au début des années 1940.

14336187703_98097ce86d_cVue aérienne du secteur en 1947 et en 2013.  La chapelle est encerclée en rouge.  Source : Archives de la Ville de Montréal, Google Earth.

La façade de la chapelle était en pierre de taille tandis que ses autres murs étaient revêtus de moellon. Une flèche à un lanterneau, située tout juste derrière le mur pignon, coiffait originellement l’édifice.

Au début des années 1900, l’immeuble fut converti en maison/école. C’était alors la seule école catholique francophone de Notre-Dame-de-Grâce (l’actuel quartier Côte-St-Luc faisait originellement partie de Notre-Dame-de-Grâce jusqu’à la constitution de la municipalité du village de Côte-Saint-Luc en 1903).

Untchitled-1L’édifice coiffé de sa flèche vers 1899.  Source : BANQ

L’année de démolition de l’édifice est inconnue, mais des documents textuels dénichés dans les archives de la BANQ permettent de croire que celui-ci aurait été démoli au début des années 1960. Dans des lettres rédigées par des employés de la Cité de Côte-Saint-Luc, en avril et en juillet 1960, nous apprenons que l’édifice et son terrain étaient alors en vente et que le site serait propice à la construction d’édifices à logements. Il est également mentionné que les autorités municipales songeaient à acquérir l’édifice et à le transformer en musée afin d’en assurer la pérennité. Le projet ne vit malheureusement jamais le jour du à un manque de fonds et l’édifice fut éventuellement rasé.

Il est possible de croire que le terrain soit resté vacant durant un long moment suite à la démolition de l’édifice centenaire puisque l’immeuble à logement qui se dresse en lieu et place de la chapelle ne fut construit qu’en 1979.

*** Suivez mes photos avant-après via Facebook

 

 

 

2 comments

  1. J’aimerais beaucoup vous parler au sujet de la chapelle Côte St-Luc car j’y suis né en 1956 ainsi que ma mère en 1931. Mon grand-père en avait fait l’acquisition des Sulpiciens en 1928. Elle fut démoli circa 1965 + ou – car nous avons tous été dans l’obligation de déménager au plus tard en juillet 1964.
    Je possède plusieurs photos de l’extérieur mais très peu de photos de l’intérieur.
    Mon grand-père Henri Léger, fut également président de la commission scolaire de Côte St-Luc dans les années 50.
    claudestjean@nitrane.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.