Le monument Chénier

Bordé par des terrains de stationnements et par les rues St-Antoine et St-Denis, où le débit de circulation automobile est élevé, le monument Chénier semble avoir totalement sombré dans l’oubli.

L'image “http://farm3.static.flickr.com/2292/1637533149_99e57f834e.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Il n’en fut par contre pas toujours ainsi. La statue de l’artiste français Peltzer fut inauguré dans le carré Viger le 24 août 1895 à la gloire du Dr Jean-Olivier Chénier, un patriote mort héroiquement à St-Eustache lors de la rébellion de 1837.

À l’époque, le carré Viger était un des plus beaux jardins public du centre de Montréal. Le terrain fut légué à la ville en 1844 à condition qu’il ne serve jamais de marché mais plutôt de parc. Il fut donc aménagé comme un immense jardin avec un boisé, une fontaine et des promenades. De plus, après le feu de 1852 de somptueuses demeures bourgeoises en pierres furent construites autour du square.

L'image “http://farm3.static.flickr.com/2232/1639693527_8c69c19d61.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

En 1895 et en 2007

Avec l’arrivée de la classe ouvrière dans le secteur, le carré Viger devint peu à peu délaissé à partir des années 1920. Après diverses périodes de déclin, ce fut les travaux de prolongement de l’autoroute Ville-Marie qui transformèrent totalement le secteur. En 1976, tous les arbres du carré Viger furent coupés et de nombreux bâtiments furent démolis.

L'image “http://farm1.static.flickr.com/184/440218768_03ed33486c.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Vers 1900 et en 2007

Dans les années 1980, suite au réaménagement du secteur, l’îlot Chénier, bordé d’un stationnement et de la rue St-Denis, fut réaménagé en place publique. Une promenade en pavée rose fut installée au sol au pied du monument ainsi que quelques bancs, donnant une vue sur le traffic ou encore sur un terrain de stationnement.

L'image “http://farm3.static.flickr.com/2089/1640363507_42e2d2afac.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Bref, il serait souhaitable, que suite au recouvrement de l’autoroute Ville-Marie et du réaménagement du carré Viger, ce monument retrouve son prestige d’autrefois et que cette place publique devienne un endroit agréable à fréquenter.

Leave a Reply

Your email address will not be published.