La tour de Trafalgar

http://farm4.static.flickr.com/3140/2950781126_100998f24d.jpg?v=0

La tour en 1926.  Source : BANQ, Pistard, P600,S6,D4,P61

Cette minuscule tour gothique dont l’emplacement ne semble pas figurer sur aucune carte ancienne devait vraisemblablement se trouver quelque part au fond des bois derrière le séminaire des sulpiciens, du côté ouest du boulevard de la côte-des-neiges.

Ce qui est particulier de ce lieu, mis à part le fait qu’il semble impossible de réussir à le localiser avec précision, est qu’il a été reconnu pendant de nombreuses années comme étant un endroit maudit. Plusieurs personnes ont d’ailleurs affirmés y avoir été témoins de nombreux phénomènes étranges.

Selon la légende, un jeune couple aurait été tué sauvagement en ces lieux la veille de leur mariage par un prétendant jaloux de s’être fait duper par la jeune fille déjà fiancée.

George Boucher de Boucherville publia d’ailleurs en 1835 le récit de son aventure en ces lieux qu’il découvrit par hasard alors qu’il se perdit dans les bois lors d’un violent orage.

Après avoir trouvé refuge dans la tour qui était déjà plutôt délabrée, il raconte avoir vu des traces de sang sur les murs, entendu des bruits étrange semblant provenir de sous la structure et senti une main sur sa gorge voulant l’étrangler…

En conséquent, il est donc bien dommage que ce lieu n’ait pas survécu car en disparaissant, sa légende, qui fait partie du folklore québécois a malheureusement elle-aussi sombrée dans l’oubli.

3 comments

  1. I am a girl and I have 10 years old. In class, I discovered this legend. I liked it but I ave being scared with it too.

  2. Qui a construit la tour et a quoi servait-elle

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *