Art de poteau

Hydro pole street art

Hydro pole street art

J’ai trouvé ces plaques montées sur trois poteaux d’électricité sur l’avenue de l’Esplanade entre les rues Bernard et Saint-Viateur. J’aime comment les gravures en cuivre ironisent sur les plaques officielles d’Hydro-Québec. La plaque en bois, par contre, imite la texture naturelle d’un poteau: le grain du bois et même les agrafes omniprésents. (Nous sommes après tout dans le Mile-End, la capitale montréalaise de l’affichage sauvage.)

Hydro pole street art

7 comments

  1. Any hints at to who made these? They are gorgeous! Maybe it points the way to some long lost treasure… or a Masonic lodge or something!

    Who says dreaming is only for kids? =0)

  2. Ça pourrait être de “Rocky”, qui a fait un projet similaire à Toronto probablement en ’99. Le sujet des images avait comme focus “Prison Justice Day”, un mouvement commencé dans les prisons canadiennes, pour pleurer ceux qui sont morts en prison, par suicide ou meurtre.

  3. Quoi que ça pourrait être de quelqu’un d’autre aussi, qui s’appelle Lali, je ne me souviens plus de son nom de famille. C’est une artiste, et peut-être elle vie encore dans le Mile-End. Je la trouve pas sur Google.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *