Photo du jour: asiatisation d’une ruelle

Dans une ruelle à l'est de Papineau coin Beaubien

On coure les ruelles de la Petite Patrie cet été. À la tombée du jour le 17 juillet passé, l’arrière de ce bloc appartement nous semblait luire de lumières asiatisantes.

9 comments

  1. Don’t you think you’re being a little racist? Asiatisation? What the hell is that supposed to mean?

  2. Hehe David, you’ll forgive the neologism. French and english share the -tion suffix for processes (mécanisation, imagination, etc.). In search for a more formal term, asia-tisation will be the process of becoming asian.

  3. même le, ça reste raciste… les lumières papier sont pas une partie de « l’asiatisation », becoming asian ? pour vraie ?

  4. Cette ruelle a des allures asiatiques et je la trouve intéressante. Tout le monde et son troll l’aura compris. 

  5. ce que me frappe le plus (et j’ai deja vu ca ailleurs aussi a montreal), c’est la gaspillage de l’electricite.

  6. Sans vouloir te vexer, Jean, moi aussi quand j’ai lu le titre, j’ai trouvé “l’expression” que tu as utilisé un peu raciste sur les bords. Je ne sais pas trop ce que tu essayais de dire en fait… Je ne suis pas sûr que je vois le lien entre les lumières et ce que l’on considère “asiatique”. En outre, je vois comment ça pourrait en offenser certains.

    Belle photo tout de même.

  7. Ça m’agace un peu c’est vrai. Soit l’expression est neuve et pas claire, mais il ne peut subsister aucune ambiguïté quand on prend le billet dans son ensemble: j’adore la surprise que crée ce lieu.

    Le lien avec l’Asie est évident aussi, la lumière a l’air de jaillir de nombreuses lanternes et l’exiguïté du lieu évoque un instant les hutongs de Pékin. Ça reste une ruelle montréalaise, le propriétaire du logement n’a certainement rien souhaité de tel mais elle crée une forte impression d’être ailleurs quand on y aboutit.

    À défaut dudit terme, quel meilleur adjectif aurait pu renvoyer à la réalité que je décris ici et au commentaire du 29 juillet?

  8. C’est un peu chercher des problèmes ou il n’y en a pas. Croyez-vous vraiment que ce terme visait à insulter l’Asie ou à dénigrer son aménagement?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *