Comment rendre ta rue plus sécuritaire (en 10 étapes faciles)

La transformation de la rue Villeneuve

De menaçant à vivable — un court tronçon de goudron à Montréal est devenu plus sécuritaire pour tous ceux qui habitent dans (et transitent par) mon quartier. Comment peux-tu effectuer une telle transformation chez toi ? Suis avec une rigoureuse exactitude les indications ci-dessous :

1. Écris une lettre à ton gouvernement

2. Lorsque tes élus font semblant de ne pas t’avoir lu, présente-toi à un conseil municipal.

3. Lorsque tes élus font semblant de ne pas t’avoir vu, organise-toi et rallie les sympathisants de la cause.

4. Le jour des élections, rends-toi aux urnes.

La prochaine étape est la plus difficile

5. Si ton gouvernement n’a fait aucun effort à répondre à tes préoccupations, ne le réélis point. I repeat : NE LE RÉÉLIS POINT.

Même si, pendant la campagne électorale, ton gouvernement te promet d’« étudier la question » : NE LE RÉÉLIS POINT.

¿ Comprende ?

Si tu as réussi avec la 5e étape, tu peux passer aux prochaines. Sinon, peut-être existe-t-il dans ta communauté des enjeux plus sérieux que tu imaginais — la corruption ? L’apathie ? La folie ? Toutes ces réponses ?

6. Maintenant que tu es doté d’un nouveau gouvernement, fais-le rappeler de la rue en question et du fait qu’il travaille pour toi.

7. Donne-leur tes conseils sur l’amélioration ta rue. Sage est le gouvernement qui écoute ses citoyens, car ses élus garderont leurs jobs.

8. Ton nouveau gouvernement installera d’abord des trottoirs en saillie verdis au coin des rues.

9. Ton nouveau gouvernement implantera par la suite des panneaux d’arrêt.

10. Une fois que ta mission est accomplie, partage ta réussite avec le reste de Montréal. Cela rendra tes concitoyens jaloux et les incitera à agir sur leurs propres rues.

C’est exactement ce qui s’est passé dans mon quartier sur la rue Villeneuve (après une vingtaine [!] d’années de l’indifférence gouvernementale). Cela peut aussi se passer dans les vôtres.

One comment

  1. Just 10 steps, eh?  So easy. :)

    Alas, this is how complicated things are.  Pity.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *