Les plex de Rosemont

Quadruplex situé au 6572 avenue Louis-Hébert.  Source : Musée McCord / Guillaume St-Jean

L’immeuble dit de type plex, soit un édifice de deux ou trois étages, à logements superposés, comportant d’une à deux unités d’habitation par étage et construit en mode contigu ou attaché est un type bâti que l’on retrouve en grand nombre dans presque tous les quartiers de Montréal.

Ces plex étaient souvent construits en série par des propriétaires-promoteurs ou des entrepreneurs, qui pouvaient alors développer tout un îlot ou toute une rue, puis qui les revendaient par la suite à des propriétaires individuels.

En 1925, un photographe du studio de photographie Wm. Notman & Son parcouru quelques rues en terre battue du quartier Rosemont, alors en plein développement, afin de photographier les premiers plex construits en ces lieux.

Cette série de photographies qui fut reproduites dans de multiples ouvrages d’architectures au cours des dernières décennies ne comportait toutefois aucune légende permettant de localiser l’emplacement de ces plex.

Puisque je désirais effectuer des montages de type avant-après à l’aide de ces photos j’ai entrepris des démarches afin de les localiser.  Après de longues recherches, j’ai réussi à retracer l’emplacement exact de cinq endroits présents sur ces photographies, tous situés à proximité du parc Beaubien.  Les voici :

5673233302_a226682aa1_b Édifice d’un seul étage situé au 5972 avenue Louis-Hébert.  Source : Musée McCord / Guillaume St-Jean

11016798074_346b168770_bPlex situés sur l’avenue Molson, au sud de Beaubien.  Source : Musée McCord / Guillaume St-Jean

11016916155_50d8755d0a_bPlex situés sur la 1ère avenue, au sud de Beaubien.  Source : Musée McCord / Guillaume St-Jean

10104740446_cdc10923eb_bPlex situés sur l’avenue Elsdale.  Source : Musée McCord / Guillaume St-Jean

7 comments

  1. Interessant que les exemples montrés dans ces photos à l’air de n’avoir pas été construit en série, par le même promotteur. Je pensais que c’était plustôt des petits entrepreneurs qui avaient construit le pluspart des plexs…

  2. Merci beaucoup M. St-Jean… Nous sommes propriétaires du triplex sur Molson.
    1ière remarque : on voit que les escaliers ont 6 contremarches …aujourd’hui il n’y en a que 3 … la rue a monté de niveau … Deuxio : en arrière-plan, on dirait que l’école St-Marc est en construction… et finalement, il semble que l’église St-Marc ne soit pas érigée ….
    Le propriétaire-constructeur de notre maison (famille Paré) a plus tard construit un duplex au sud et adjacent à notre maison.

  3. Le 6275 Louis hébert était l’adresse de la famille Mailloux lorsque j’étais plus jeune vers 1974 à ….

  4. M. St-Jean vos montages de type avant-après viennent enrichir un projet que nous faisons avec les élèves de la première secondaire: une visite du quartier. Nous avons trouvé plusieurs photos pour montrer l’évolution du quartier dans lequel se trouve l’école: carrière Martineau, parc Marquette et certaines des maisons que vous présentez dans votre montage. Nous avions trouvé celle de l’avenue Louis-Hébert, mais toutes les autres restaient à découvrir. Nous avons aussi identifié une maison au coin est de Chabot et Rosemont aujourd’hui il y a une pharmacie au niveau de la rue.

  5. Je suis propriétaire d’un duplex sur la 1re Avenue, près de Beaubien. C’est fascinant de voir des pans de notre quartier de cette époque.
    Ce que vous voyez en arrière-plan de votre plex, côté gauche de la photo, semble plutôt être le presbytère. On pourrait supposer que l’église était déjà debout.
    Côté droit de la photo, toujours en arrière-plan, on peut apercevoir la partie sud (un p’tit bout en tous cas) de l’école St-Marc.

  6. J’ai compté 17 habitants devant le duplex sur l’avenue Elsdale!

    Aujourd’hui les deux appartement héberge probablement just quatre personnes.

    Bravo, c’était pas facile de trouver les locations des bâtiments; il n’y a pas beaucoup des details.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *