Pourquoi ce n’est pas chic de cadenasser son vélo à un arbre.

Un cycliste, qui peut pédaler la moitié de la ville pour se rendre à un lieu, devient parfois paresseux lorsqu’il est question de stationner son vélo. Pour limiter les risques de vol, il est aussi important d’avoir un bon cadenas que de barrer son vélo au bon endroit. Si les endroits accessibles et fréquentés sont à privilégier, c’est justement autour de ces derniers qu’il n’y a souvent plus de place où fixer son cadre et sa roue.

Les arbres d’un diamètre inférieur à 10 cm (soit l’espace moyen entre les tiges d’un cadenas en U) sont nombreux, accessibles et faciles à situer. C’est pourtant c’est une option à négliger. Barrer son vélo à un arbre peut tout simplement le tuer, en voici les raisons :

–       Les pédales, cadres, cadenas et portes-bagages entaillent l’écorce et rendent celle-ci vulnérable aux insectes ravageurs.

–       Le fait de circuler fréquemment près de la base des arbres (par exemple pour y verrouiller des vélos) a pour effet de compacter le sol et empêche l’eau de s’infiltrer vers les racines.

–       Un vélo stationné peut tomber au sol ou être déplacé par un autre cycliste lors de son stationnement, ce qui exerce une pression néfaste sur les troncs, particulièrement ceux des arbres fraîchement plantés.

–       Pour un voleur, scier ou briser un arbre de 8 cm de diamètre est plus aisé que de couper un bon cadenas.

–       Si des citoyens entretiennent des plantations dans les fosses d’arbres (qui peuvent être moins visibles la nuit), celles-ci ont de bonnes chances d’être piétinées.

–       Plus un arbre est de petit calibre, plus ses bénéfices environnementaux sons minces (absorption de polluants, création de fraîcheur, valeur paysagère, etc.). Si un arbre est blessé jeune, son développement est retardé ou hypothéqué.

–       Un jeune arbre peut coûter entre 900 $ et 2500 $ avec la main d’œuvre, sans compter l’entretien perdu lorsque les arbres meurent.

–       Un arbre n’est ni un support à vélo, ni une échelle, pas plus qu’un tableau d’affichage ou accotoir, mais un élément essentiel à la structure organique d’une ville. Il doit être traité différemment du mobilier urbain.

Les arbres urbains subissent d’innombrables stress causés notamment par la pollution, les sels de déglaçages, les compactions, les épidémies, le vandalisme, le déneigement, l’espace de croissance restreint… il est impératif de limiter les agressions futiles, comme celles causées par les cyclistes.

Barrer son vélo à un arbre risque de le tuer. Si vous tenez à barrer votre vélo à un arbre, même si vous êtes délicats et pleins de bonnes intentions, merci de vous déplacer en Bixi ou même en voiture, ce sera probablement un geste plus futé.

8 comments

  1. I agree with most of your points, but would like the city to provide more bike parking, more available “street furniture”. More people are biking than ever before but the number of bike parking places is not going up very fast (though I think it is increasing which is good).

    Apparently it is also a ticketable offence in the city of Montreal, similar to how you are not allowed to lock you rbike to anythingpainted green in Outremont (assuming that one is true).

    I have heard of the city going on a sweep and cutting the locks of any bikes locked to trees and impounding the bikes specifically on Ave Mont-Royal.

    So it’s best to avoid the trees even for purely selfish reasons too.

    Thanks for the article.

  2. Hum… C’est marrant… nulle part il n’est mentionné que la ville devrait fournir plus de stationnements vélo…

    De plus: “merci de vous déplacer en Bixi ou même en voiture”

    En voiture! Tout ça pour protéger un arbre maigrichon.
    Alors non seulement on ne réclame pas plus d’aménagements vélos mais en plus on recommande d’aller en voiture au nom des arbres!!!

    Hum, je pense que je vais continuer à barrer mon vélo ou et comme bon me semble!
    Très franchement mon cher Alexandre, vous vous êtes complètement décrédibilisé.

  3. Je suis tout-à-fait d’accord sur le fait qu’il soit mieux de barrer son vélo ailleurs que sur un arbre. Alors aidez-nous à éviter cette situation en mettant plus de supports à vélo! Montréal est sur la bonne voie, on en voit de plus en plus dans les endroits stratégiques. Il faudrait que la ville de Québec prenne exemple. Ici il est trèèès ardu de trouver du stationnement pour les vélos! Au moins, on n’a pas d’arbres non plus alors il n’y a pas de danger pour eux! (dans le quartier Saint-Jean-Baptiste).

  4. Antoine, merci de votre commentaire. L’objectif de mon intervention était avant tout d’informer la population cycliste des impacts de ce geste rendu banal, mais aux effets néfastes. Est-ce que l’on devrait faire pression sur son administration pour demander davantage de supports à vélo et de sites de stationnement ? Pour moi c’est une évidence que je n’ai pas cru bon de spécifier. J’invite évidemment la population à composer le 311 et à aller sur le site de la ville (http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_dad=portal&_pageid=4877,13182221&_schema=PORTAL) pour demander davantage de supports à vélo.
    Pour ce qui est de prendre sa voiture au lieu de barrer son vélo à un arbre, il s’agit d’une hyperbole destinée à initier une réflexion sur ses comportements en transport. 
    Merci 

  5. Antoine

    Et bien merci de votre individualisme, merci de détruire les quelques arbres que nous avons avant qu’ils puissent devenir matures et reverdir notre ville, et de coûter des milliers de dollars à la ville.

    Ensuite, ça se permet de juger les automobilistes…

  6. “merci de vous déplacer en Bixi ou même en voiture, ce sera probablement un geste plus futé” -> Oh please. How many trees have to be cut down to create an average sized parking space!?

  7. So is it ok to lock a bike to a tree if it’s a really big one? Only the little ones are endangered? 
    There sure are a lot of rules! Fellow cyclists are bossy and preachy. I think I will ditch my bike and drive my SUV to work…. Good for the trees I hear!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *